Surréalisme, l'histoire d'un grand mouvement artistique

Personnalité excentrique de Salvador Dali

Salvador Dali a marqué les esprits tant par son aspect physique et ses déclarations choquantes que par son travail. Grand artiste dont les tableaux frisaient le génie, il était un homme hors du commun, connu pour son goût du bizarre.

Dali
Salvador Dali
Oeuvre Apparition d'un visage et d'un compotier sur une plage par l'artiste Salvador Dali

Une personnalité hors normes

L'originalité de Salvador Dali, quoique macabre, surgit dès sa naissance bien malgré lui. Né en 1904 à Figueras, en Espagne, Salvador Dali hérite son prénom de son frère aîné, décédé quelque temps avant sa naissance. Son existence sera d'ailleurs toujours influencée par l'ombre de ce frère défunt dont Salvador pensera toujours lui avoir « volé » sa vie. Tout au long de son parcours, il tentera de s'imposer en tant que l'unique Salvador Dali.

Dès son enfance, Salvador est tourmenté par son caractère fort mais teinté d'une grande timidité et de phobies qui le pousseront à s'enfermer dans son propre monde imaginaire et à manifester son don pour la peinture. Il peint son premier tableau à l'âge de sept ans. Outre cela, Dali se qualifiait lui-même comme étant un pervers et s'adonnait, enfant, à des plaisirs jugés étranges par la majorité de la population. Par exemple en ayant recours aux plaisirs solitaires à l'excès, en urinant dans son lit à dessein ou en pratiquant sans gêne l'exhibitionnisme afin de choquer les domestiques.

Un rebelle dans l'âme

Personnage excentrique

Salvador Dali a toujours eu le goût de la provocation. Déjà, lorsqu'il était étudiant à l'école des Beaux-Arts de Madrid, il refusait l'autorité de ses professeurs, les jugeant trop médiocres pour enseigner, et se fait très peu d'amis. Passionné par la psychologie de Freud, Dali décide d'allier dans son art les pulsions qu'il ressent ainsi que son amour pour le monde des songes. Il comprend très vite que son travail sera plus vendu s'il possède sa propre originalité et il puisera allègrement dans son imagination foisonnante, pleine de symboles. Dali tentera de rallier plusieurs mouvements artistiques avant d'adopter son propre style, ce qui fera de lui un artiste mondialement connu, impossible à classifier. Il rejoindra pendant quelques années le mouvement surréaliste et épousera même Gala, ancienne compagne de Paul Eluard. Il sera cependant rejeté du mouvement, jugé trop fantasque, voire atteint de troubles mentaux. Esseulé, il continuera néanmoins ses recherches et établira une nouvelle méthode de travail dite « paranoïa-critique » où ses tableaux représentent des symboles oniriques, des fantasmes empilés sous forme de rébus picturaux avec une technique irréprochable.

Ses plus grandes œuvres découleront de cette méthode.

Des déclarations au parfum de scandale

Outre la peinture, il y a un autre domaine dans lequel Dali a su se faire remarquer et c'est dans la communication. Ses remarques étonnent, choquent. On le trouve même carrément fou et mégalomane. Dali a eu l'habitude, par exemple, de se qualifier lui-même de génie que seul Léonard de Vinci pouvait égaler. On ne saura jamais si Dali jouait de son excentricité ou s'il pensait vraiment tout ce qu'il déclarait mais cela faisait partie du mystère qui a entouré cette icône de l'art mondialement connue et reconnue.

Liens utiles Léonard de Vinci
Auteur Arts3 Network Édition de sites Web
Autres articles Biographie de Dali Dali et Picasso Musée Salvador Dali
Citation par Salvador Dali

“Je suis pratiquant, mais pas croyant.”
Voir plus de citation par Salvador Dali

Dali
© Toute reproduction est strictement interdite